L’idée

Avec chaque billet, 2 arbres sont plantés pour lier les émissions de CO2 pour la visite d’un événement – concert, festival de musique, visite de stade, visite de musée, festival folklorique,… – en un an.

L’exemple suivant d’un “fan de football” illustre à quel point cela peut être efficace :

Près de 60 000 arbres devraient être plantés pour compenser les émissions de CO2 d’une journée de match de la 1ère Bundesliga (en 10 ans).

https://www.deutschlandfunk.de/serie-endspiel-ums-klima-1-klimasuender-fussballfan.1346.de.html?dram:article_id=437166

Mais que se passe-t-il si vous plantez deux arbres par billet ?

Au cours de la saison 2017/18, 394 911 spectateurs en moyenne par jour de match sont venus dans les stades (https://www.dfb.de/bundesliga/statistik/zuschauerzahlen/). Ainsi, près de 790 000 arbres seraient plantés par jour de match. Cela correspondrait à une superficie de plus de 631 terrains de football. Les émissions d’une journée de match seraient absorbées en 12 mois.

Si l’on y ajoute la 2ème et la 3ème Bundesliga, le football permettrait à lui seul de planter plus d’un million d’arbres par jour de match.

Le coût pour chaque personne ne serait que de 2€ par jour de match – un petit montant personnellement.